Introduction
En cas de crevaison, on peut toujours compter sur la roue de secours, encore faut-il la trouver et savoir l’installer. Dans la grande famille des pneumatiques, les Run Flat sont conçus pour rouler même lorsqu’ils sont crevés ! Est-ce vraiment efficace ?
Les pneus Run Flat

Le cric à la main, au bord de la route… Changer une roue n’est jamais une partie de plaisir, elle peut même s’avérer dangereuse si le trafic est dense. Il est primordial de toujours bien contrôler l’état des pneumatiques, mais cela ne suffit pas toujours pour éviter la crevaison. Pour pallier à cela, des pneus ont été pensés pour rouler suite à une crevaison. Ce sont les pneus Run Flat.

En anglais runflat signifie “rouler à plat”. Comme leur nom l’indique, ces pneumatiques se veulent robustes, assez pour pouvoir conduire plusieurs dizaines de kilomètres après une crevaison. Et cette technologie n’est pas récente. Inventée dans les années 30, elle a longtemps été réservée à un usage militaire et aux véhicules blindés comme les convois de fonds. Depuis, des manufacturiers comme Michelin l’ont largement développée et commercialisée.

Les pneus Run Flat qu’est-ce que c’est ?

Ces pneus anti-crevaison sont dotés de flancs renforcés “auto-porteurs”. Leur structure est composée d’une gomme spécialement conçue pour éviter au pneu de déjanter. Même sans pression, le poids du véhicule est soutenu et le pneu ne peut pas se déchirer.

Les pneus Run Flat permettent de continuer le trajet en toute sécurité pour se rendre dans le centre auto le plus proche afin d’être dépanné sans danger. En général, en cas de crevaison, ils offrent une autonomie de 80km, à condition de respecter une vitesse limitée à 80km/h maximum.

Les avantages des pneus Run Flat

Le premier atout de ces gommes c’est la sécurité. En cas de crevaison, elles permettent de poursuivre le trajet sereinement et de garder le contrôle du véhicule. Cela reste le cas même à grande vitesse. 

Avec des pneus Run Flat, lors d’une perte de pression, aucun changement ne se fera sentir dans l’accélération, le freinage ou la tenue de route dans les virages. Ils garantissent donc une conduite plus sûre.

En plus d’offrir une autonomie de conduite après crevaison, les pneus Run Flat permettent aussi de faire l’impasse sur la roue de secours. Un gain de place et de poids mais aussi des économies puisqu’un véhicule plus léger consomme moins de carburant. 

La conduite sera en revanche un peu plus raide qu’avec des pneus classiques. Quant au prix d’achat, il est en général 15 à 20% plus élevé.

Des pneus très réglementés

Le montage de pneus standards sur un véhicule initialement équipé de pneus autoporteurs supprime évidemment la possibilité de roulage à plat avec pour conséquence l’immobilisation du conducteur en cas de crevaison ; ce changement d’équipement peut aussi modifier le comportement du véhicule. Il est vivement conseillé de consulter le constructeur automobile ou le manufacturier de pneumatiques avant de remplacer des pneus autoporteurs par des pneus standards sur ces véhicules.

Par ailleurs, les pneus Run Flat doivent impérativement s’accompagner d’un système d’alerte de perte de pression dit TPMS ou SSPP. Ils doivent être montés par 4 et ne doivent surtout pas être associés à des pneus standards.

Et si le pneu Run Flat subit une crevaison ?

S’ils connaissent un éclatement ou une perte de pression, les pneus runflat permettent de continuer de rouler sur une courte distance. Ils ne sont cependant pas efficaces si le flanc du pneu est percé. Il est par ailleurs déconseillé de réparer ce type de pneus car ils perdent dès lors leurs capacités et donc leur principal intérêt pour la sécurité.

Enfin, comme tous les autres pneumatiques, les pneus Run Flat doivent faire l’objet de contrôles fréquents. Il convient de vérifier notamment la pression et leur état une fois par mois. Au moindre doute, il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous dans un centre auto.

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Votre voiture est-elle déjà allée à la fourrière ?

Oui, une fois

Oui, plusieurs fois

non, jamais