Introduction
Après les villes fleuries, les villes propres, c’est au tour de la sécurité routière de lancer son label « ville prudente ». L’objectif est d’encourager les communes pour améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes et de mettre en avant les communes les plus exemplaires en matière de sécurité et de prévention routières. Le label sera symbolisé par un panneau installé à l’entrée des villes ou des villages.
Lancement du label "Ville Prudente"

En 2016, sur la totalité des accidents mortels de la circulation, 30% se sont produits en ville. Si les victimes restent moins nombreuses en agglomération, il reste important d’améliorer les comportements routiers des citadins. Pour inciter les communes à agir, la Prévention routière inaugure son label “ville Prudente”.

Les premiers panneaux “ville prudente” prévus pour 2018

Cette initiative doit sensibiliser les élus sur les actions de prévention et de sécurité routière. Le label récompensera donc les municipalités les plus engagées pour faire reculer le nombre d’accidents. Cela tourne autour de trois axes : aménager le territoire, éduquer et sensibiliser les citoyens.

Les communes intéressées devront, dans un premier temps, remplir un formulaire en ligne sur le site dédié villeprudente.fr. Selon la note obtenue, des bénévoles de la Prévention routière se rendront dans certaines villes candidates. 

Ils étudieront notamment la présence de zones à 30km/h, les aménagements autour des écoles ou des installations sportives, le nombre de pistes cyclables ou encore l’entretien des chaussées.

Accompagner les municipalités pour améliorer la sécurité

En fonction des résultats de ces audits, les villes se verront attribuer le label, qui s’étend sur cinq niveaux en fonction des efforts fournis. 

Loin de vouloir sanctionner les municipalités, le but de cette action vise surtout à une prise de conscience des maires pour faire baisser l’accidentalité.

Pour cela, toutes les villes auront accès à un outil inédit sur le site internet du label. Il leur permettra en quelques clics de mieux cibler leurs besoins mais aussi les actions à mener pour améliorer la sécurité au sein de leur agglomération. 

Parmi les données accessibles, les maires pourront également consulter le coût que représente l’insécurité routière pour leur commune. Un bon moyen de les inciter à agir pour faire baisser les dépenses mais surtout pour la qualité de vie de leurs citoyens au quotidien. 

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Votre voiture est-elle déjà allée à la fourrière ?

Oui, une fois

Oui, plusieurs fois

non, jamais