Introduction
On pense souvent à entretenir ses pneus ou ses plaquettes de frein mais changer l’huile de son moteur est un des premiers réflexes à avoir ! Sollicitée en permanence, l’huile assure le bon fonctionnement des pièces mobiles de votre moteur comme les pistons, arbres à came ou encore soupapes. Alors pour éviter de rester sur le bord de la route, une vidange régulière s’impose !
La vidange moteur

Au bout de quelques minutes, un moteur sans huile ne tourne plus ! C’est pourquoi, depuis l’invention du moteur à explosion, à la fin du XIXème siècle, la vidange fait partie intégrante de l’entretien auto. Réalisée fréquemment, à raison d’une fois par an minimum, la vidange est devenue un acte banal mais surtout indispensable.

La vidange assure la longévité du moteur

Vidanger un moteur consiste à changer l’huile usagée pour la remplacer par de l’huile neuve. Mais cette purge ne s’improvise pas, elle doit se faire dans le respect des normes d’entretien du constructeur. Pour les retrouver, il suffit de consulter le carnet d’entretien du véhicule.

L’huile garantit le bon fonctionnement d’un organe vital : le moteur. La boite de vitesse contient également de l’huile qu’il peut être nécessaire ou non de vidanger. Elle lubrifie les pièces en mouvement et évite surchauffe et usure. Mais au fil des kilomètres, elle se détériore et perd ses propriétés, d’où l’importance du filtre à huile qui retient les impuretés mais également de la remplacer régulièrement.

Ne surtout pas négliger la vidange

Faire l’impasse sur la vidange peut avoir de graves conséquences :

  • Une perte d’efficacité de l’huile et un niveau qui baisse à vue d’oeil
  • Une casse du moteur à terme
  • Une corrosion et un encrassement du moteur

Une vidange effectuée à temps permet aussi :

  • D’économiser du carburant
  • D’éviter la surchauffe du moteur
  • De garantir les performances du moteur

Les bons gestes pour une vidange réussie

Premier réflexe à adopter: vérifier le niveau d’huile. S’il est trop bas, il est possible de le compléter. Attention à bien respecter l’huile et l’indice de viscosité préconisée par le constructeur ! Au contraire, si le niveau est trop haut, une vidange s’impose sous peine d’un emballement du moteur.

Le jour de la vidange, il ne faut pas oublier de noter dans le carnet d’entretien le kilométrage du véhicule.

Enfin, il faut se fier au tableau de bord. En effet, un indicateur d’entretien est souvent présent pour mettre le conducteur en garde. Il est fortement déconseillé de rouler si ce voyant s’allume ! Il est préférable de se rendre dans un centre d’entretien pour faire le contrôle de la vidange sans attendre.

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Votre voiture est-elle déjà allée à la fourrière ?

Oui, une fois

Oui, plusieurs fois

non, jamais