Introduction
Des pneus anormalement usés, une difficulté à maîtriser la direction du véhicule en ligne droite… il est probable que la géométrie de la voiture soit mal réglée.
Régler la géométrie de sa voiture

Qu’est-ce que la géométrie ? 

On entend par “géométrie” la position des roues. Cet élément doit respecter les préconisations du constructeur afin d’assurer une bonne tenue de route et une sécurité optimale. Les professionnels procèdent à différentes vérifications et réglages afin de garantir que les pneus soient parallèles les uns aux autres et qu’ils soient parfaitement perpendiculaires à la chaussée. Le réglage porte sur : 

  • Le parallélisme : les deux roues partageant le même train doivent être parallèles. Le cas échéant, le véhicule risque de dévier de sa trajectoire ; 
  • Le carrossage : le garagiste s’assure que chaque pneu est perpendiculaire à la route afin d’éviter la surconsommation de carburant et l’usure prématurée des roues ; 
  • L’angle de chasse : il s’agit de l’angle formé par l’axe de pivot (c’est-à-dire l’axe de déplacement de l’automobile) et l’alignement vertical de la roue. L’angle de chasse a pour fonction de stabiliser la direction. 

L’importance de régler la géométrie 

En cas de dérèglement de la géométrie, le conducteur risque :

  • Une usure prématurée de ses roues 
  • Une usure prématurée des pièces mécaniques liées à la direction et/ou la suspension 
  • Une hausse anormale de la consommation de carburant 
  • Des émissions de CO2 plus importantes 
  • Une mauvaise tenue de route. 

Le réglage de la géométrie soit impérativement être confié à un professionnel. 

Quand faut-il régler la géométrie du train roulant ? 

Cet ajustement s’effectue généralement tous les ans, ce qui correspond à environ 20 000 km. Néanmoins, certains symptômes doivent alerter l’automobiliste même si la périodicité annuelle n’est pas encore atteinte. 

Nous pouvons notamment citer : 

  • Une déviation vers la gauche ou la droite sur une route ligne droite, plane et à vitesse constante 
  • Une usure irrégulière de la bande de roulement 
  • Un volant qui n’est pas droit alors que le véhicule roule en ligne droite 
  • Une difficulté à replacer le volant dans son axe à la sortie d’un virage 
  • Une raideur au niveau de la direction. 

En outre, il est conseillé de régler la géométrie à chaque fois qu’une pièce du système de direction ou de suspension est remplacée. Les conditions d’utilisation du véhicule concerné, sont également des facteurs à considérer. Les passages fréquents sur des dos-d’âne et nids-de-poule, ainsi que des freinages brusques sont par exemple susceptibles de dérégler la géométrie plus rapidement.
 

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Votre voiture est-elle déjà allée à la fourrière ?

Oui, une fois

Oui, plusieurs fois

non, jamais