Introduction
Cette année, vous avez décidé de partir en vacances avec toute votre petite famille, sans oublier votre chien ou votre chat ! Voyager avec son animal ne pose aucun problème à condition de bien préparer son trajet et de respecter quelques consignes en cours de route.
Voyagez avec votre animal de compagnie

Plus d’un Français sur deux vit à l’année avec un animal de compagnie. Et certains n’ont pas le cœur de les laisser  pendant les vacances, préférant les emmener avec eux. Si la voiture reste le mode de transport le plus confortable pour les animaux, un tel voyage ne s’improvise pas.

Avant de partir 

Il convient avant tout de prendre rendez-vous chez un vétérinaire pour s’assurer que l’animal est à jour dans ses vaccins. La loi impose également que tous les animaux puissent être identifiés par une puce ou un tatouage. C’est aussi le moment de demander un passeport européen en cas de voyage à l’étranger.

Avant de prendre la route, mieux vaut éviter de nourrir l’animal, pour limiter les nausées et les vomissements. Il ne souffrira pas spécialement de la faim et appréciera d’autant plus son repas à l’arrivée. S’il est victime de nausée, il faut penser à lui donner un médicament quelques heures avant le départ. 

Bien installer son animal pour plus de sécurité

Cette fois, ça y est, c’est le grand départ. Pour s’assurer un voyage dans les meilleures conditions, il faut penser à la place sur laquelle l’animal va voyager. Mieux vaut l'installer sur la banquette arrière, dans un panier s’il s’agit d’un chat, attaché à la ceinture de sécurité par un harnais spécial s’il s’agit d’un chien. Dans un break, il est aussi possible d’installer les chiens dans le coffre, derrière un filet de protection.

Quoi qu’il en soit l’animal doit toujours être attaché, car durant le trajet il peut gêner le conducteur en lui sautant dessus ou en se glissant entre ses jambes. Sans oublier qu’en cas de choc à 50km/h, un animal de 3kg devient un projectile de 50 kg.

Durant le trajet 

Comme les humains, les animaux apprécient les pauses en voiture. Il faut prévoir de s’arrêter toutes les deux heures, pour lui permettre de boire et de se dégourdir les pattes. Mais attention, il faut toujours veiller à bien fixer la laisse de l’animal avant d’ouvrir les portes voire même à la laisser attachée en permanence dans la voiture. Au moment de l’arrêt, cela évitera qu’il ne s’échappe.

S’il fait chaud, il ne faut pas hésiter à mettre la climatisation, en veillant simplement à ne pas diriger directement les bouches d’aération sur l’animal. Attention aussi au niveau sonore de l’autoradio !

Enfin, il ne faut jamais laisser l’animal seul dans la voiture, même un court instant, surtout par fortes chaleurs. En quelques minutes la température peut dépasser les 40°C dans l’habitacle, ce qui lui serait fatal. 

Il est utile de rappeler aussi qu’en France, chaque année, près de 60 000 animaux sont abandonnés sur le bord de la route. Depuis 2005, les animaux sont considérés aux yeux de la loi comme “des êtres vivants doués de sensibilités”. Les abandonner est un délit passible de 2 ans de prison et 30.000 euros d’amende.

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Votre voiture est-elle déjà allée à la fourrière ?

Oui, une fois

Oui, plusieurs fois

non, jamais