Introduction
Le stage de sensibilisation à la Sécurité Routière s’adresse aussi bien aux jeunes conducteurs titulaires d’un permis probatoire qu’aux conducteurs confirmés. On distingue plusieurs types de stage, à savoir : le stage volontaire en vue de récupérer des points retirés sur le permis de conduire, le stage obligatoire pour les jeunes conducteurs, le stage imposé suivant une décision judiciaire afin d’éviter une sanction ou le stage obligatoire en sanction complémentaire à une autre peine.

Dans tous les cas, le contenu du programme reste le même et le concerné doit s’acquitter lui-même des frais. 
Stage de sensibilisation à la Sécurité Routière

Les différents types de stage de sensibilisation à la Sécurité Routière 

Il existe plusieurs types de stages de sensibilisation à la Sécurité Routière :

  • Le stage volontaire en vue de récupérer des points : suivre le stage permet au conducteur confirmé de récupérer un maximum de 12 points perdus sur son permis de conduire et au jeune conducteur de disposer de nouveau de 2 points retirés sur son permis probatoire.
  • Le stage obligatoire : concerne les jeunes conducteurs ayant commis une infraction sanctionnée par une amende et un retrait d’au moins 3 points. Les nouveaux conducteurs concernés reçoivent la lettre 48n, formulant l’obligation de suivre le stage dans un délai de 4 mois suivant la date de réception du courrier recommandé.
  • Le stage pour éviter une sanction judiciaire : pour un jeune conducteur ou un conducteur confirmé ayant commis une infraction. L’alternative est suggérée par le procureur de la République. 
  • Le stage en complément à une autre sanction imposé par une décision judiciaire.


Les objectifs du stage de sensibilisation à la Sécurité Routière

Le stage de sensibilisation à la Sécurité Routière doit être effectué dans un centre agréé par la préfecture. Le coût de la formation varie, d’un centre à l’autre, de 100 € à 280 €.

La formation a pour objectif d’améliorer le comportement du conducteur en le responsabilisant davantage pour éviter qu’il ne réitère les mêmes infractions. L’enseignement est dispensé par un moniteur de conduite titulaire d’un Brevet d’Aptitude à la Formation des Moniteurs spécialisés dans l’apprentissage de la conduite des véhicules motorisés (BAFM) et un psychologue titulaire d’un master. 

Le programme du stage de sensibilisation à la Sécurité Routière

Le contenu du stage de sensibilisation à la Sécurité Routière s’étale sur 2 jours consécutifs. 
Le programme comprend notamment le traitement de l’infraction commise, la notion de physiologie, l’étude de cas d’accident, une formation sur les lois physiques et les limites des véhicules.

Après le stage, le conducteur reçoit une attestation certifiant qu’il a suivi la totalité de la formation. Pour un stage volontaire, les points sont restitués le lendemain du dernier jour de stage. Dans le cas d’un stage imposé par décision judiciaire, le concerné doit envoyer son attestation au procureur de la République.

Baromètre

Votre voiture est-elle déjà allée à la fourrière ?

Oui, une fois

Oui, plusieurs fois

non, jamais