Introduction
Le coup de la panne, c’est un grand classique auquel nous avons tous déjà pensé pour justifier un retard. Mais la panne, la vraie, elle survient rarement au bon moment. Pourtant certains signes nous indiquent qu’il serait temps de passer faire une révision. Encore faut-il savoir les décrypter.
Révision : les signes qui ne trompent pas

Des pannes, il en existe des centaines. De la toute bête par manque d’essence à la panne moteur plus conséquente, toutes ou presque sont prévisibles. En dehors des révisions obligatoires du véhicule, comment savoir s’il est temps de prendre rendez-vous dans un centre auto ? 

Analyser le tableau de bord

C’est l’outil de communication principal du véhicule. Certains voyants sont inoffensifs, comme le voyant d’essence ou celui des phares. D’autres indiquent tout simplement une défaillance et donc un risque pour la sécurité.  
Lorsqu’ils surviennent sous le capot, difficile de détecter les problèmes. Cela peut être une baisse du niveau d’huile ou du liquide de frein, un souci sur les plaquettes ou carrément sur le moteur. Dès qu’un voyant s’allume en orange cela doit alerter. S’il s’agit d’un voyant rouge, consultez le manuel du conducteur afin de connaître la marche à suivre ou rendez vous dans votre centre auto habituel.

Observer son véhicule

A l’approche d’une panne, le véhicule présente parfois des symptômes d’alerte. 

  • Une perte de puissance : Contrôler l’ensemble des niveaux (huile, liquide de refroidissement) et vous rendre rapidement dans votre centre auto.
  • Une surconsommation de carburant : Cela doit alerter sur la présence d’une panne. Elle peut provenir du filtre à air, du filtre à carburant, mais aussi d’un problème d’injecteur.
  • De la fumée : Une fumée noire indique un souci de combustion (mauvais dosage air/carburant), une fumée bleue ou grisâtre est généralement liée à un problème ou une fuite d’huile, quant à la fumée blanche, elle prévient bien souvent d’une défaillance au niveau du liquide de refroidissement et de l’imminence d’une panne moteur.
  • Des difficultés à freiner : Si la pédale de frein est trop molle ou au contraire trop dure, c’est un avertissement à ne pas prendre à la légère, le système de freinage doit immédiatement être révisé.

Il ne faut surtout pas négliger ces signaux d’alerte. Pour éviter des pannes bien plus graves et donc plus chères, le mieux reste encore de prendre très rapidement rendez-vous dans un centre auto.

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Votre voiture est-elle déjà allée à la fourrière ?

Oui, une fois

Oui, plusieurs fois

non, jamais