Introduction
Au moment d’acheter une voiture, il y a les passionnés qui savent déjà ce qu’ils veulent et puis il y a les autres. Ceux qui se sentent un peu perdus au milieu du jargon automobile et qui auraient bien besoin de quelques explications. Pour comprendre à quoi correspondent, par exemple, les chevaux fiscaux.
Qu'est-ce que le cheval fiscal ?

Au moment d’acheter une voiture, il y a les passionnés qui savent déjà ce qu’ils veulent et puis il y a les autres. Ceux qui se sentent un peu perdus au milieu du jargon automobile et qui auraient bien besoin de quelques explications. Pour comprendre à quoi correspondent par exemple les chevaux fiscaux.

Avant l’invention des premiers moteurs à vapeur puis de l’automobile, le moyen de transport le plus courant était … le cheval ! Il a donc fallu trouver un moyen de convertir sa puissance pour l’appliquer aux nouveaux modes de transport qui se sont développés ensuite. C’est le britannique James Watt qui inventa l’unité de mesure horsepower, aussi appelée watt. 

Origines

Alors qu’il faudrait plutôt parler en watt, dans le langage courant, c’est bien le terme de cheval qui perdure. De l’unité de valeur cheval vapeur est née par la suite celle de cheval fiscal. Elle ne sert plus seulement à définir la puissance d’un moteur mais aussi à appliquer une valeur fiscale à tout véhicule autorisé à rouler sur les routes. 

Comment se calculent les chevaux fiscaux ?

Depuis juillet 1998, en France, cette valeur est encadrée par l’article 62 de la loi n°98-546. Il stipule que la puissance fiscale d’un véhicule se mesure d’après la puissance maximale du moteur en kilowatts (kW) et la valeur d’émission de dioxyde de carbone (CO2) en gramme par kilomètre. 

Existe-il des exceptions ?

Certains facteurs peuvent influencer voire augmenter la puissance fiscale d’un moteur. Cela part du principe que le CO2 dégagé ne dépend pas uniquement de la capacité du moteur mais aussi du volume du véhicule concerné.

En effet, à moteur égal, un SUV ne rejette pas la même masse de CO2 qu’un véhicule de tourisme plus léger. 

Cela prend aussi en compte les voitures équipées de boîte automatique qui émettent plus de dioxyde de carbone.

A quoi servent les chevaux fiscaux ?

En France, les chevaux fiscaux sont utilisés pour délivrer le certificat d’immatriculation (ex carte grise).  C’est donc à partir de cette valeur que se calcule le montant de la taxe d’immatriculation. Une taxe que tout nouveau propriétaire de véhicule doit payer pour obtenir le fameux certificat.  D’autre part, les assureurs se basent sur cette donnée pour établir les primes d’assurance.

Pour connaître le nombre de chevaux fiscaux d’un véhicule, il suffit tout simplement de regarder sur le certificat d’immatriculation à la rubrique P6.
 

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Votre voiture est-elle déjà allée à la fourrière ?

Oui, une fois

Oui, plusieurs fois

non, jamais