Introduction
Dans une automobile, l’huile minérale sert principalement comme lubrifiant des organes mécaniques du moteur. L’huile moteur peut en effet être d’origine minérale.
Huile minérale moteur

De quoi se compose l’huile minérale ?

L’huile minérale se compose de divers mélanges incolores, inodores et légers de combustibles fossiles, principalement obtenus lors du raffinage de pétrole brut pour la fabrication d’essence et d’autres produits pétroliers.

L’huile minérale offre de nombreuses applications en biomédecine, cosmétique, préparation alimentaire, électricité, mécanique…

En automobile, l’huile minérale est essentiellement utilisée comme lubrifiant

Dans une voiture, l’huile minérale est surtout utilisée comme lubrifiant (huile moteur). Une huile moteur qualifié de « minérale » est essentiellement à base d’huile du groupe II (indice de 80 à 120). Les huiles moteur des autres groupes sont majoritairement synthétiques (groupes III, III+, IV et V), ou hydrotraitées (groupe I).

Le LHM, utilisé sur certaines Rolls-Royce et Citroën

Parce qu’ils disposent de systèmes hydrauliques, certains véhicules Rolls-Royce et Citroën (Xantia, XM…)  utilisent un liquide à base d’huile minérale, le LHM (Liquide Hydraulique Minéral), pour permettre le bon fonctionnement de nombreux organes mécaniques, notamment pour assurer le freinage et la suspension.

La plupart des huiles moteur sont synthétiques pour une meilleure protection

L’huile minérale utilisée dans l’huile moteur a tendance à se dégrader et à laisser des dépôts sur les composants des turbocompresseurs, ce qui peut entraîner un dysfonctionnement. Pour cette raison, la plupart des huiles moteur sont synthétiques car elles offrent une meilleure protection.
 

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Votre voiture est-elle déjà allée à la fourrière ?

Oui, une fois

Oui, plusieurs fois

non, jamais