GPL

La signification de l'abréviation GPL

Le GPL, abréviation de gaz de pétrole liquéfié, est notamment employé comme biocarburant dans les moteurs à combustion interne des véhicules.

De quoi est composé le GPL ?

Le GPL est un mélange d’hydrocarbures gazeux provenant du traitement de gaz naturel (60%) et du raffinage du pétrole (40%). Ce mélange est constitué de deux gaz non toxiques, le propane et le butane.

Bien que le GPL soit simplement désigné sous le nom de gaz, il s’agit en réalité d’un liquide. En effet, le mélange propane-butane a été comprimé de sorte qu’il occupe environ 274 fois moins de place que la normale, ce qui le transforme en un état liquide. À titre de comparaison, le GPL est comprimé 100 fois plus que l’air pressurisé dans un pneumatique de véhicule.

Le GPL, un biocarburant qui a subi de nombreux revers

Ce biocarburant a subi de nombreux revers et a été boudé pendant de longues années en raison de certaines restrictions. Mais depuis peu, avec la volonté des pouvoirs publics de trouver des énergies alternatives au pétrole afin de réduire la pollution et les problèmes de santé, le GPL revient à nouveau sur l’échiquier automobile et de nombreux constructeurs proposent désormais des modèles alimentés par ce type de carburant (Citroën, Dacia, Fiat…).
 

1750 points de ravitaillement en France en 2018

En 2017, le GPL représentait en France 0,2 % du marché des carburants. En 2016, la France comptait seulement 210 000 véhicules alimentés au GPL pour un parc automobile de 35 millions d’unités. Par ailleurs, le territoire compte à ce jour 1 750 points de ravitaillement en GPL, dont 600 dans les stations-service des supermarchés et 400 sur le réseau autoroutier.

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Fumez-vous au volant ?

Oui, on a deux mains, on peut faire plusieurs choses a la fois

Juste quand je suis énervé et dans les bouchons

Non trop dangereux