Allume-cigare

La définition d'un allume-cigare

À l’origine, un allume-cigare était un accessoire utilisant l’électricité générée par le véhicule pour permettre d’allumer des cigares et des cigarettes. Il est devenu au fil du temps un standard de connexion pour alimenter en énergie électrique les accessoires portatifs, tels que les smartphones.

L’allume-cigare breveté en 1960

L’allume-cigare tel qu’on le connaît aujourd’hui (amovible, automatique et sans fil) a été breveté en 1960. Toutefois, il n’est plus guère utilisé pour allumer des cigares ou des cigarettes. En effet, parce que cet accessoire permet de délivrer un courant continu de 12 V, il est désormais utilisé comme prise électrique.

L’évolution de l’allume-cigare

Ainsi, dans les voitures récentes, l’allume-cigare est employé pour alimenter les appareils électroniques portables grand public tels que les lecteurs MP3/4, les téléphones mobiles, les lecteurs DVD, les navigateurs GPS autonomes et autres ordinateurs portables. 

Afin de permettre la connexion pour tout type d’appareil portable, il est possible d’utiliser un adapteur, dont certains modèles peuvent inclure une ou plusieurs sorties USB.

Depuis 2006, dans la plupart des voitures, l’embout « briquet » n’est plus fourni et l’allume-cigare se dote d’un capuchon.

Une origine bien plus ancienne de l’allume-cigare

L’allume-cigare électrique a été conçu au début des années 1880 par l’inventeur allemand Friedrich Wilhelm Schindler. Dans les années 1920, l’allume-cigare a été renommé en « briquet ». 
Les briquets ont commencé à équiper les automobiles comme équipement standard vers 1925. À l’époque, c’était une version d’allume-cigare avec cordon et dévidoir.
 
 

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Fumez-vous au volant ?

Oui, on a deux mains, on peut faire plusieurs choses a la fois

Juste quand je suis énervé et dans les bouchons

Non trop dangereux