Introduction
Il ne vous viendrait jamais à l’esprit de faire du vélo avec des pneus à plat. Et en voiture ? La baisse de pression se fait plus discrète mais elle reste tout aussi dangereuse. Il faut penser à la vérifier régulièrement pour assurer des trajets en toute sécurité.
Vérifiez régulièrement la pression de vos pneus

Deux tiers des Français roulent avec des pneus mal gonflés. Un constat pour le moins alarmant au vu des conséquences que cela peut avoir sur la sécurité. Il est donc primordial de vérifier régulièrement la pression des pneumatiques, en particulier avant d’entamer un long trajet. Mais encore faut-il savoir bien la contrôler.

La pression des pneus, qu’est-ce que c’est ?

Elle définit tout simplement la quantité d’air présente dans le pneumatique. Au fil des kilomètres, un pneu perd naturellement de la pression et ce phénomène peut être accéléré en fonction des températures. Bien souvent, les pneus s’usent à cause d’une mauvaise pression. Elle est donc garante de leur longévité mais aussi et surtout de la sécurité au volant.

Les conséquences d’un pneu mal gonflé

La bonne pression des pneus assure une conduite optimale et limite les risques sur la route. A l’inverse, des pneus mal gonflés peuvent entraîner de nombreux risques :

  • Une mauvaise adhérence : mal gonflé, un pneu va perdre en tenue de route dans les virages et sera plus sujet à l'aquaplaning
  • Un mauvais freinage : lorsqu’il est sous-gonflé, le pneu perd en qualité de freinage et mettra plus de temps à s’arrêter qu’un pneu bien gonflé
  • Un risque d’éclatement : en négligeant la pression, le pneu est soumis à plus de chocs sur la chaussée, il s'abîme et chauffe plus vite. Il risque plus facilement d’éclater
  • Une consommation de carburant plus importante: les pneus résistent plus sur la chaussée pour se déplacer, ce qui augmente la consommation de carburant
  • Une diminution de la longévité: des pneus mal gonflés s’usent plus facilement et doivent donc être changés plus souvent

Comment vérifier la pression des pneus ?

Les pneus perdent de la pression à chaque trajet, il convient donc de la vérifier tous les mois. Elle doit être contrôlée à froid, c’est-à-dire après une pause d’au moins deux heures ou après un trajet de moins de 3 km.

Pour gonfler un pneu, il faut impérativement se fier aux pressions conseillées par le constructeur ou le manufacturier. Elles sont généralement inscrites dans le carnet du véhicule, sur la portière conducteur ou sur le clapet du réservoir.

Il ne faut pas oublier que la pression peut varier entre les pneus avant et arrière. Elle dépend également de la charge du véhicule ou du nombre de passagers. 

Elle est toujours indiquée en bar (1 bar = 1kg par cm3). La pression idéale se situe bien souvent entre 1.8 et 3 bar au manomètre. 

Pour contrôler la pression, il faut repérer la valve qui se trouve sur le bord extérieur de la jante. Elle est protégée par un capuchon en plastique qui se visse et qui prévient les pertes de pression. Il est impératif de le remplacer lorsqu’il est absent ou défectueux.

Il suffit ensuite de placer l’embout du gonfleur sur la valve, en vérifiant bien qu’il n’y ait pas de fuite d’air. Lorsque le manomètre indique la bonne pression, il faut rapidement retirer l’embout du gonfleur et remettre le bouchon en place.

Derniers conseils de pression avant de prendre la route

Au moment de vérifier la pression des pneus, il faut aussi penser à la roue de secours, en cas de besoin il est toujours plus prudent de savoir qu’elle est bien gonflée.

En hiver, les températures jouent beaucoup sur la pression des pneus, il est donc conseillé d’ajouter +0.2 bar à la norme préconisée par les constructeurs.

De même, avant un long trajet sur autoroute, il est recommandé d’ajouter +0.3 bar à la pression standard car la vitesse altère elle aussi le gonflage des pneus.

Enfin si la perte de pression est fréquente et régulière, cela peut indiquer une “crevaison lente”. Il se peut qu’un clou ou une visse se soit logé dans la bande de roulement. Cela peut venir également de la valve si celle-ci est trop vieille ou usée. 

Avant de prendre le volant, il est donc prudent de s’intéresser de près à la pression des pneus. En cas de doute, pour être sûr de partir dans les meilleures conditions, mieux vaut prendre rendez-vous dans un centre de contrôle pour une vérification rapide.

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Vérifiez-vous l'état de vos pneus avant chaque départ en vacances ?

Je vérifie l'état de mes pneus avant chaque long trajet

Je vérifie de temps en temps l'état de mes pneumatiques avant les vacances

Je ne vérifie jamais l'état de mes pneumatiques avant chaque long trajet