Introduction
Des averses soudaines et des flaques d’eau sur la chaussée peuvent créer une situation dangereuse et entraîner une perte de contrôle du véhicule : l’aquaplaning. Il est toutefois possible de conduire en toute sécurité par temps pluvieux à condition de respecter quelques notions de base.
aquaplaning

Réduisez le risque d’aquaplaning en ayant de bons pneus

Lorsqu’il pleut, deux choses sont d’une importance capitale : la vitesse de conduite et l’état des pneus. Ainsi, par temps pluvieux et avec des pneus usagés, la première des choses est de réduire votre vitesse d’environ 15 à 20 km/h afin de permettre aux sculptures de la bande de roulement de pomper toute l’eau entre le pneu et la route.

Attention, un risque toujours présent même avec de bons pneus

Même avec de bons pneus, le risque d’aquaplaning est toujours présent. Toutefois, plus le pneu est neuf, mieux il adhère dans toutes les circonstances.

À l’inverse, plus le pneu est usé et la profondeur de la bande de roulement moins importante, plus vous aurez de chances « d’aquaplaner », car le volume des rainures est trop faible pour stocker l’eau entre le pneu et la route.

Il est important que la hauteur des sculptures des pneus soit supérieure à 4 millimètres pour réduire efficacement le risque d’aquaplaning.

Contrôlez régulièrement la pression de vos pneus

La pression des pneus a également un impact considérable sur le comportement de votre voiture par temps de pluie. Contrôlez régulièrement leur pression, car une pression trop basse augmente le risque d’aquaplaning et affecte les propriétés des pneus lors de la conduite.

L’anticipation est la clé

L’aquaplaning se produit lorsqu’une couche d’eau se forme entre le pneu et la route et qu’elle ne peut être évacuée correctement. La direction ne répond plus, la traction est perdue et le véhicule glisse sur l’eau.

Il est donc impératif d’anticiper ce type de situation dangereuse. Évitez de conduire dans les ornières (traces laissées par les pneus des véhicules vous précédant), car c’est là que le risque d’aquaplaning est le plus élevé. Si vous rencontrez des flaques, évitez-les également ou réduisez fortement votre vitesse de manière à laisser le temps aux pneus d’évacuer l’eau.

Si malgré vos précautions, l’aquaplaning a lieu, restez calme. Appuyez sur l’embrayage, relâchez l’accélérateur et maintenez le volant stable. Ne tournez pas ce dernier et ne freinez pas.

Conseils pour conduire en toute sécurité par temps de pluie

  • Réduisez votre vitesse
  • Ne conduisez pas dans des ornières remplies d’eau où le risque d’aquaplaning est plus élevé
  • Conduisez avec des pneus en bon état ayant une profondeur de sculpture d’au moins 4 millimètres
  • Vérifiez la pression des pneus avant de prendre la route

Les étapes à suivre si l'aquaplaning se produit

1.     Restez calme
2.    Appuyez sur l’embrayage et retirez votre pied de l’accélérateur afin de réduire la vitesse
3.    Ne tournez pas le volant d’un côté ou l’autre. Dirigez les roues dans la direction du déplacement souhaité jusqu’à ce que la traction soit récupérée
4.    Ne freinez pas et n’accélérez pas pendant l’aquaplaning car cela réduirait encore davantage l’adhérence

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Savez-vous changer une roue ?

Oui, c'est super simple

Je pense que oui, mais je préfère qu'on m'aide

Non, c'est quoi un cric ?