Introduction
Star du stand Mercedes au dernier Mondial de Paris, le GLE cherche davantage à séduire les familles et devient plus connecté. Mais cela suffira-t-il pour lutter face au très récent BMX X5 ?
Mercedes Benz GLE

Un duel qui dure depuis 20 ans !

C’est l’éternel conflit. Entre celui que l’on appelait ML et le BMW X5, la bataille dure depuis près de 20 ans. Et comme la vie est décidément très bien faite, nos deux stars allemandes fabriquées aux Etats-Unis célèbrent leur quatrième génération à quelques mois d’intervalle. Mais si Vroum a déjà essayé le X5, le GLE ne passera entre nos mains qu’à la fin de l’année.

Toutefois, certains éléments permettent d’ores et déjà de comparer ces coqueluches des familles aisées européennes ou asiatiques mais surtout américaines. Et qu’elles soient nombreuses ou recomposées, ces deux SUV embarquent toute la famille. Car, si le X5 propose une option sept places depuis la deuxième génération, le GLE permet désormais lui aussi de transporter deux passagers supplémentaires sur un troisième rang à réglage électrique. Une option existante sur le premier opus de ML mais qui avait disparu sur les suivants afin de ne pas faire d’ombre au grand (et gros) GL devenu GLS et assemblé dans la même usine d’Alabama et sur la même plate-forme que l’ancien GLE. 

Des gabarits en hausse des deux côtés

Comme le X5, le nouveau GLE grandit encore de quelques centimètres pour atteindre désormais 4,92 m… comme son éternel rival. Même l’empattement des deux voitures est incroyablement proche : 2,99 m pour le SUV à l’étoile contre 2,98 m pour le bavarois.

En revanche, côté coffre, le GLE revendique 845 litres, en configuration cinq places, contre “seulement” 650 litres pour le X5 ce qui est déjà une très belle valeur. Mercedes annonce un habitacle très vaste avec, par exemple, 7 cm de plus que le modèle sortant en espace aux jambes. Des valeurs à vérifier lors de nos essais. Sur ce point, le X5 progresse peu. Toujours dans l’habitacle, on peut parier que ces deux SUV jouent à armes égales en termes de connectivité, systèmes d’aides à la conduite ou d’info-divertissement.

Un GLE mieux armé pour le tout-terrain

Malgré son gabarit imposant, le GLE “4” revendique un Cx (coefficient de pénétration dans l’air) de seulement 0,29 contre 0,31 pour le X5. Mais dans les deux cas, il pourra varier en fonction de la hauteur de la caisse. Car les deux proposent une suspension pneumatique permettant de faire varier la garde au sol afin d’améliorer les qualités en tout-terrain. Et là, léger avantage au Mercedes qui proposera, en option aussi, un pack off road qui comprend une boîte automatique aux rapports raccourcis pour évoluer plus facilement sur les zones accidentées.

Ceci dit, comme pour un X5, les clients qui oseront mettre un pneu dans la boue seront infiniment faibles. Il est vrai qu’à 69 000 € en prix de base (4-cylindres diesel 245 ch pour le Mercedes GLE) et 72 400 € pour le BMW X5 (six-cylindres diesel 265 ch), hors option et elles sont très nombreuses dans les deux cas, on peut comprendre les futurs clients d’y réfléchir à deux fois avant d’emprunter le moindre petit kilomètre de piste en terre. Pourtant, ces deux SUV font ça très bien. 


 

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Votre voiture est-elle déjà allée à la fourrière ?

Oui, une fois

Oui, plusieurs fois

non, jamais