Introduction
Audi a levé le voile sur un étonnant concept de voiture électrique, dont la ligne, l’architecture et la technique ne laissent pas insensible.
Audi PB18 e-tron

Pebble Beach : un lieu incontournable

Depuis 1950, sur la côte Ouest américaine, à Pebble Beach plus exactement, au sud de San Francisco, se tient l’un des concours d’élégance automobile les plus réputés de la planète. Au milieu des nombreuses stars du show-biz ou d’anciens pilotes, on y trouve aussi l’un des plus beaux musées automobiles roulants de la planète et, depuis quelques années, une foultitude de concept-cars ou d’études de style qui y font leurs premiers pas.

Une démarche assez compréhensible de la part des constructeurs, qui bénéficient, ici, d’une large médiatisation de l’événement, d’un public trié sur le volet et d’un ticket d’entrée moins onéreux que celui d’un grand Salon, tel que le Mondial de l’Auto à Paris. Audi, comme d’autres, en a donc profité pour présenter un étonnant concept, le PB18 e-tron.

Un dessin innovant

Le nom de code de cette étude de style n’est pas un hasard. PB signifie Pebble Beach, 18 se réfère à la R18 e-tron victorieuse des 24 Heures du Mans, enfin, e-tron s’inscrit dans la gamme des voitures hybrides rechargeables ou 100 % électrique de la nomenclature Audi. Ne rejetant pas un gramme de CO2, cette étude de style PB18 mesure 4,53 m de long pour 2,00 m de large, et seulement 1,15 m de haut, ce qui la classe immédiatement dans la catégorie des sportives. Pourtant, si la proue agressive évoque la gamme RS du constructeur d’Ingolstadt, la partie arrière surprend, avec un pavillon en pente douce, qui lui confère un air de break de chasse assez élégant.

Plus surprenant, la marque allemande annonce un volume de coffre de 470 litres permettant, par exemple, de partir à deux, avec tout le nécessaire des vacances. Car oui, malgré cet imposant gabarit, le concept PB18 est une monoplace, dont l’unique siège peut se déplacer vers le centre de la voiture, dans le cadre d’une conduite sur circuit.  Un peu à la manière d’une McLaren F1 (1193), même si l’anglaise avait le bon goût de pouvoir embarquer deux passagers de part et d’autre du pilote. Chez Audi, en revanche, il ne s’agit que d’un siège d’appoint, dont on imagine aisément le confort rudimentaire. 

Jusqu’à 775 ch !

Il faudra pourtant bien s’accrocher à la solide poignée pour supporter la poussée phénoménale promise par la puissance ahurissante de ce concept aux quatre anneaux. Grâce aux trois moteurs électriques, un à l’avant de 150 kW, deux à l’arrière de 225 kW chacun, qui distribuent la puissance à chaque roue, Audi annonce 500 kW de puissance, soit 680 ch. Une fonction boost permet même de faire grimper cette cavalerie à 775 ch. De quoi annoncer un 0 à 100 km/h en moins de 2 secondes. Et ce n’est pas là la seule particularité de ce concept. Sa batterie et son mode de recharge ont aussi de quoi surprendre.

A l’instar d’une future Porsche Taycan, le concept PB18 reçoit en effet une charge ultra rapide de 800 Volts, lui permettant de retrouver son autonomie totale (500 km selon le cycle WLTP ) en… 15 minutes seulement. Une charge par induction (sans branchement) est également proposée. 

Si ce PB18 e-tron n’annonce rien de précis dans la future gamme Audi, il prouve néanmoins que le constructeur allemand s’investit dans l’électrique. La preuve avec l’Audi e-tron, un SUV 100 % électrique commercialisé dès 2019.

Articles en rapport

Articles populaires

Baromètre

Votre voiture est-elle déjà allée à la fourrière ?

Oui, une fois

Oui, plusieurs fois

non, jamais